Pour bien débuter

Les 9 accessoires de première nécessité

21 juillet 2017

 

En plus de votre aérographe et votre compresseur, il existe quelques accessoires qui vous seront fort utiles lors de vos premiers pas en aérographie.

 

Bien entendu, vous ne serez pas dans l’incapacité total de travailler si vous ne possédez pas l’intégralité de ces éléments, n’exagérons rien ! Mais disons qu’ils vous faciliteront la vie grandement et vous permettront de gagner en efficacité et en temps  Je vous les recommande donc fortement si vous pouvez vous le permettre.

 

  1. l’Alcool à Brûler (90°)
  2. La station de nettoyage
  3. Le pointeau
  4. Le scalpel (ou couteau de précision)
  5. les pics à brochettes en bois
  6. les coutons tiges
  7. Les outils de nettoyage pour corps et buses
  8. Les feuilles Bristol
  9. Masques respiratoires avec filtres

 

1 – l’Alcool à Brûler (90°)

 

 

Alcool à 90°

 

Vous le reconnaissez j’imagine, peu couteux, disponible dans tous vos magasins habituels, l’alcool à brûler 90° est un indispensable pour l’utilisation d’un aérographe. Certains peintres à l’aérographe l’utilise comme diluant, c’est-à-dire que selon une proportion donnée en fonction de la peinture utilisée, il le mélange à cette peinture pour qu’elle soit plus adaptée au passage dans la buse de l’aérographe ou bien, pour la rendre plus liquide et apporter un autre effet à l’œuvre. (Nous en reparlerons plus en détails dans l’article sur la dilution)

 

L’avantage est son prix, beaucoup moins cher que les diluants officielles des marques de peintures et pouvant réaliser quasiment la même fonction. Il sèche cependant plus rapidement et son odeur, tout à fait atypique, ne ravis pas forcement les narines les plus délicates ! le masque est donc notre sauveur.

 

Personnellement, je vous le recommande principalement pour ça fonction de nettoyage. En effet quand vient l’heure de nettoyer votre aérographe et que vous utilisez de la peinture acrylique ou aquarelle, aucun problème pour l’alcool de décaper la peinture restant dans l’appareil. Si vous utilisez une autre peinture, je vous invite à vous orienter vers des produits encore plus fort.

 

 

2 – La station de nettoyage

 

 

Station de nettoyage pour aérographe

 

Un incontournable pour tout peintre aérographe ! La station de nettoyage pour aérographe est un élément extrêmement pratique. Si vous devez choisir un accessoire parmi les neuf cités, choisissez celui-ci.

 

En vert, le support pour poser votre aérographe. L’extrémité avec la buse repose dans le trou situé juste à gauche. En bleu, le filtre, qui retient les vapeurs.

 

Vous remplissez votre godet d’alcool à 90°, vous augmentez la pression pour décaper les restes de peintures tout en pulvérisant à fond dans le trou de la station et le tour et joué. Les vapeurs sont retenues à l’intérieur et ne vous embêtes plus. Sa fonction simple de “porte aérographe” et également très pratique.

 

 

 

3 – Le pointeau

 

 

Pointeau

 

Petit objet intéressant qui permet de racler et nettoyer l’intérieur de la buse pour éliminer les particules de peinture. (À noter que vous devez faire très attention lors de son utilisation puisqu’il ne convient pas à tous les types de buses et peut en endommager certaines)

 

Il est aussi possible de le faire par défaut avec l’aiguille, mais celle-ci étant fragile et pouvant se tordre facilement, le pointeau permet de le faire avec moins de précaution et d’éviter la tragédie. (Si vous faites une recherche vous aurez peut-être du mal à trouver le terme “pointeau”, pensez à essayer plusieurs mots clef pour le retrouver. Généralement vendu avec les autres outils de nettoyage)

 

 

4 – Le scalpel (ou couteau de précision)

 

 

Couteau de précision

 

Outil grandement utile pour le découpage et la création de pochoir. Il détrône le cutter sans problème. Généralement vendu avec des lames rechargeables. Extrêmement pratique.

 

 

 

5 – Les pics à brochettes en bois

 

 

Pics à brochettes en bois

 

De grands cure-dents qui servent assez bien pour le mélange de la peinture et également pour une technique toute particulière. Quand vous versez de la peinture contenue dans un pot ou de l’alcool dans le godet de l’aérographe, le fait de verser sur la brochette plantée dans le godet permet au liquide de suivre la tige et donc, de ne pas en mettre partout. C’est le guidage par capillarité.

 

6 – les cotons-tiges

 

 

Cotons-tiges

 

Petite trempette dans un solvant, puis petit passage dans le corps ou le godet de l’aérographe pour un nettoyage efficace.

 

 

7 – Les outils de nettoyages corps et buses

 

 

Outils de nettoyage pour aerographe

 

Ils permettent de ramoner votre aérographe ainsi que sa buse et de les décrasser, tout simplement.

 

Plusieurs tailles disponibles, le Set2 n’est pas essentiel contrairement au Set1 qui se révèle relativement pratique.

 

 

8 – les feuilles bristol

 

 

Canson Bristol A4

 

Si comme moi vous êtes dans l’initiation pure et dure et voulez commencer sur un support adapté. Voilà l’idéale. J’ai eu quelques soucis au début, car je ne pensais pas que le papier avait tant d’importance. Mais voilà, j’étais dans ma grande ignorance… Le support est très important, si vous souhaitez vous entraînez à faire de belle œuvre pour acquérir un certain talent artistique avant de vous lancer dans des créations plus complexes ; feuille Bristol A4 ou A3, 250g/m² (cela représente la résistance de votre papier dans le temps, pour vos futures œuvres, et ça capacité à supporter et absorber la peinture)

 

 

 

9 – Masques respiratoires avec filtres

 

 

Masques respiratoires complet avec filtres

 

Le plus important au-delà de l’utilisation. Protégez-vous . La plus-part des produits que vous utiliserez, en fonction de votre domaine, sont de grands partenaires du cancer. Cela dépend des produits et peintures que vous employez, mais il vaut mieux ce protéger un minimum et privilégier le travail dans un endroit aéré.

 

Evitons que toute particule de pénètre votre organisme et travaillez, de préférence, toujours avec un masque (de préférence masque à gaz qui protège mieux des vapeurs que le respiratoire, prévus principalement pour les poussières et autres particules) même avec les peintures les moins nocives.

 

 

 

 

Laissez dans les commentaires d’autres accessoires que vous connaissez ou utilisez que vous trouvez utiles et profitez bien de vos séances de peinture  

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *